Cruautés en Asie

Viande de chien et de chat en Asie

En Asie des millions de chiens et de chats sont tués chaque année pour leur consommation et cela d'une manière épouvantable.

 

Viande de chien et de chat en Chine

Le festival annuel de la viande de chien de Yulin, un événement de 10 jours «célébrant» le solstice d'été, est malheureusement de nouveau en cours dans le sud-ouest de la Chine. Chaque année, des milliers de chiens sont abattus, brûlés au chalumeau et parfois bouillis vivants lors du festival, qui a commencé en 2009 comme un moyen pour les vendeurs de viande de chien d'augmenter les ventes.

En règle générale, des milliers de visiteurs se joignent aux «festivités», choisissant leur prochain repas parmi une sélection de chiens vivants, qui attendent d’être massacrés dans des cages bondées et sales. Ces chiens sont généralement volés à leurs familles aimantes ou saisis dans les rues, souvent expédiés à leur mort avec leurs colliers toujours en place.

L'événement de cette année se déroule dans une atmosphère tamisée par rapport aux festivals précédents, offrant un espoir prudent que ce pourrait être le dernier festival de la viande de chien de Yulin. Les foules sont sensiblement plus petites que d'habitude, et les vendeurs ne tuent plus ouvertement les chiens dans les rues.

Le nouvel environnement intervient dans le sillage de la pandémie mondiale de coronavirus, qui a suscité des craintes généralisées quant aux dangers des marchés d'animaux vivants, et des récentes mises à jour législatives en réponse à la crise COVID-19, notamment l'interdiction récemment imposée par la Chine du commerce des espèces sauvages et la reclassement des chiens comme animaux de compagnie plutôt que comme bétail.

Pour vraiment mettre fin au horrible festival de la viande de chien de Yulin, plus de progrès sont cruciaux. Le massacre de chiens innocents, brutalement frappés au-dessus de la tête et tranchés avec des couteaux, se poursuivra sans interdiction explicite - et forcée - du gouvernement.

Malheureusement, même avec les chiens retirés de la liste officielle du bétail, il n'y a toujours pas d'interdiction explicite de manger de la viande de chien ou de chat en Chine. Nous devons poursuivre nos efforts pour mettre fin à cet horrible événement. Si vous ne l’avez pas encore fait, signez la pétition de Lady Freethinker exhortant la Chine à empêcher que le festival de la viande de chien de Yulin ne se reproduise et à mettre un terme définitif au commerce horrible de viande de chien et de chat du pays.

 

 

 

Marchés humides en Chine dans les provinces de Hunan et du Jiangxi  :

Le gouvernement chinois offre des rachats aux éleveurs d'espèces sauvages des provinces du Hunan et du Jiangxi pour les aider à passer à une agriculture basée sur les plantes, une décision historique qui survient au milieu de la pandémie désastreuse de coronavirus, qui serait originaire d'un marché `` humide '' à Wuhan .

Dans le cadre des plans récemment publiés, les agriculteurs des provinces voisines du sud-est, où se déroule la majeure partie de l'agriculture faunique du pays, recevront une aide pour commencer à cultiver des fruits, des légumes, du thé et des herbes médicinales, ainsi qu'une compensation monétaire en échange de la cession de 14 espèces répertoriées espèces d'animaux d'élevage.

Cette liste comprend les porcs-épics, les chats civettes, les rats de bambou, les cobras et divers autres serpents, les oies sauvages et les cerfs muntjac chinois. Des espèces supplémentaires peuvent être ajoutées au plan de rachat, qui fait référence aux 14 espèces initiales comme «premières».

Les éleveurs qui opéraient avec des permis valides avant l'interdiction du commerce des espèces sauvages en Chine, qui a été mise en œuvre fin février, seront éligibles au programme.

"L'association Animalia applaudit l'initiative visant à transformer les éleveurs d'animaux sauvages de Chine en producteurs de plantes". "Nous espérons voir de nombreux anciens éleveurs saisir cette occasion pour passer à un mode de vie sans cruauté."

Le gouvernement proposerait des offres similaires aux agriculteurs d'autres provinces, notamment au Guangdong, au Yunnan et au Guangxi.

Ce plan bienvenu est similaire aux méthodes que les organisations de protection des animaux ont mises en œuvre en Corée du Sud pendant des années pour aider les éleveurs de viande de chien à passer à un mode de vie plus humain.

 Le pangolin retiré de la pharmacopée traditionnelle chinoise

Pointé du doigt dans l’épidémie de coronavirus, le pangolin est-il enfin tiré d’affaire ? La Chine a retiré les ingrédients issus du pangolin de la liste officielle des produits de la pharmacopée traditionnelle, selon les médias officiels.

De même, des produits comme des pilules fabriquées à base d’excréments de chauves-souris ont été retirés cette année de la pharmacopée officielle chinoise a rapporté le journal Health Times, qui ne précise pas la date de cette interdiction.

« Les ressources de la vie sauvage épuisées » sont retirées de la pharmacopée traditionnelle chinoise, a indiqué le Health Times, qui n’a pas précisé la raison exacte du retrait du pangolin, qui est l’animal le plus pourchassé par les braconniers et les trafiquants dans le monde. Il est soupçonné d’avoir été l’hôte intermédiaire qui aurait permis la transmission du nouveau coronavirus de la chauve-souris à l’espèce humaine.
Le plus haut niveau de protection dans le pays

Les écailles et ingrédients issus du pangolin atteignent un prix élevé sur le marché noir et sont couramment utilisés par la médecine traditionnelle chinoise, bien que les scientifiques relèvent qu’ils n’ont pas de vertus thérapeutiques.

Vendredi, l’administration chinoise des Forêts a annoncé que les pangolins bénéficient désormais du plus haut niveau de protection dans le pays, une décision qui a été saluée samedi par l’organisation de défense de la nature WWF.

Au cours des derniers mois, la Chine a interdit la vente d’animaux sauvages pour la consommation alimentaire, invoquant le risque de maladies transmissibles à l’homme, mais ce commerce reste légal à des fins de recherche scientifique ou pour la médecine traditionnelle.

 

Fermes à ours

Fermes à ours

En Asie, des milliers d’ours sont enfermés dans de petites cages, l’abdomen perforé et un cathéter ou une fistule reliés à leur vésicule biliaire afin de leur prélever de la bile. Cette dernière se vend à prix d’or pour ses prétendues vertus thérapeutiques. Elle est notamment censée aider à réguler le cholestérol ou à dissoudre les calculs biliaires et rénaux.

Balades à dos d'Elephant

Comment sont éduqués les Elephants qui promèneront les touristes sur leur dos ?

Pour obéir au doigt et à l’œil de l’homme, dès son plus jeune âge (2 à 3 ans), l’éléphant est arraché à sa mère puis il est dressé. Pour réussir à obtenir la soumission totale de cet animal de 5 tonnes, l’homme a recours à une certaine sorte de torture du nom de « phajaan ». Ce terme signifie broyer ou briser l’esprit de l’éléphant. Cette torture sert à instaurer une peur irréversible de l’homme dans la mémoire des éléphants . Pour se faire, l’éléphant est enfermé dans une cage et enchaîné pendant plusieurs jours. L’homme va jusqu’à l’affamer, l’assoiffer, le rouer de coup, lui casser les membres, l’étouffer et le priver de sommeil.

ENVIRON 50% des éléphants meurent pendant le phajaan.
Certains deviennent incontrôlable ou fou, considérés comme « inutilisable » et sont donc tués.

Le Phajaan n’est que la première partie de la phase de torture, car les éléphants sont torturés toute leur vie. On leur ravive de temps en temps le souvenir du phajaam en les battant à des points stratégiques qui les amènes à revivre ce moment de leur vie où ils ont énormément souffert.

Il y a également la violence psychologique, car un éléphant parcours à peu près 30 à 70 km par jour, hors dans ce genre d’attraction, celui-ci attend sagement le prochain tour de manège pour touristes. L’éléphant fait tous les jours le même parcours, ce qui le rend fou et extrêmement malheureux. Il y a également le fait que l’éléphant vit habituellement en horde, et dès son plus jeune âge on le prive de la moindre sociabilisassion avec ses congénères. Ici je parle spécialement de l’activité ou les touristes grimpent sur le dos des éléphants, mais le phajaan est utilisé pour le moindre dressage comme par exemple les éléphants peintres ou encore ceux qui jouent au football, car ne croyez pas qu’ils s’amusent, NON ils souffrent énormément d’être obligé de faire les clowns pour ne jamais avoir à revivre le phajaan !

En attendant la prochaine promenade à dos d'Elephant, les Elephants sont attachés avec des chaines en acier et ne peuvent donc bouger.

 

 Viande de chien en Corée du Sud

Des représentants de Save Korean Dogs (SKD), y compris le président Nami Kim, ont récemment rencontré le département de l'agriculture de Namyangju et le secrétaire du maire Cho Kwang-Han pour discuter de la maltraitance animale qui se produit actuellement à la maison de vente aux enchères de viande de chien de Nakwon révélée par Lady Freethinker (LFT) '' nouvelle enquête.

Bientôt, SKD remettra en main propre la pétition de LFT au maire Cho Kwang-Han, l'exhortant à aider à sauver la vie de centaines de chiens et à fermer cette horrible installation.

Nakwon, qui se présente comme un établissement d’élevage de chiens, est probablement la plus grande maison de vente aux enchères de viande de chien du pays. En août, pendant les «Dog Eating Days» de Bok Nal, un enquêteur infiltré du LFT a trouvé plus de 200 chiens dans des cages exiguës et sales de l'installation, qui occupe illégalement un terrain appartenant à la ville, selon Nami.

À l'hôtel des ventes, les chiens hurlaient de terreur alors que le commissaire-priseur les poussait avec un crochet en métal. La plupart des chiens se sont vendus en quelques heures, car les petits chiens ont été achetés pour la consommation et les plus gros chiens pour élever la prochaine génération de victimes du commerce de la viande de chien.

La Corée du Sud est le seul pays restant à posséder des fermes commerciales de viande de chien à grande échelle. Dans l'état actuel des choses, le commerce n'est pas explicitement interdit, mais existe dans une «zone grise» légale.

La plupart des citoyens sud-coréens ne mangent pas de viande de chien et ne soutiennent pas le commerce de la viande de chien, et beaucoup travaillent activement pour y mettre fin.

Aidez à arrêter la cruauté. Signez la pétition de LFT et écrivez au secrétaire du maire Cho Kwang-Han, Won Cheol Sohn (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) et au chef d'équipe du bien-être animal du département de l'agriculture et de l'élevage Byung Joon Kim (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) pour les remercier de leur réunion sur une question aussi importante et encouragez-les à exhorter le maire à fermer la cruelle maison de vente aux enchères de viande de chien Nakwon

Demande aux organismes suivants : Fondation Brigitte Bardot, WWF, Humane Society, Peta, In defense of animals, IFAW, ADI, Animal Asia et World Animal Protection

d'écrire une lettre ouverte au Président et députés de Chine, Corée du Sud, Thailande, Indonésie, Cambodge, Vietnam et Philippines par l'intermédiaire d'agences de presse et de médias

pour la fin de la viande de chien et de chat, de l'élevage et l'abattage de tigres pour la médecine, les fermes à ours pour leur bile et l'élevage et le commerce pour la fourrure

Dans ces pays, ces "activités" sont d'une cruauté sans nom.

Réponse Animals Asia :

En ce qui concerne votre demande, veuillez comprendre que nous avons déjà plusieurs discussions et un dialogue à long terme sur place.

Animals Asia a 20 ans d'histoire avec les autorités gouvernementales, les représentants du public et les décideurs politiques
en Chine, au Vietnam et à l'étranger afin d'obtenir un soutien pour la fin de l'élevage de la bile d'ours.
Nos cadres supérieurs font pression sur les dirigeants politiques, commerciaux, juridiques et culturels de Beijing et de Hanoï afin de recueillir
un soutien pour la cause des ours. Nous sollicitons également le soutien de célébrités, d'experts scientifiques et d'autres personnes influentes.

Nous restons conscients de la dynamique changeante de l'environnement politique et politique en Chine et au Vietnam.
Ceci est essentiel pour garantir que nous suivons les meilleures voies pour parvenir à un consensus sur la fin de l'élevage de la bile d'ours.
Notre travail implique beaucoup d'activités en coulisses pour établir des relations et établir des dialogues avec une variété de départements, de groupes
et d'individus officiels qui peuvent aider à mettre fin à l'élevage de la bile d'ours.

Nous travaillons également avec les autorités locales et nationales pour mener des campagnes de sensibilisation sur les lois existantes sur l'achat et
l'exportation de bile d'ours, et pour encourager et aider à l'application de ces lois.

Réponse Fondation Brigitte Bardot :

Nous avons contacté les politiques de ces pays et remis une pétition à l'ambassade de Chine. Et nous travaillons avec des associations sur place pour sauver des chiens et des chats de la barbarie.

Nous avons écrit au Prince Albert de Monaco pour lui demander qu'il contacte certains présidents des pays asiatiques pour la fin des tortures sur les animaux : viande de chien et de chat, fermes à ours pour leur bile, la fourrure et les fermes à tigres tués pour la médecine.

Pas de réponse. En appelant la Principauté de Monaco, on apprend que notre courrier a été placé sans suite. La Principauté de Monaco ne veut pas interpeller un ou plusieurs présidents asiatiques au sujet de la viande de chien et de chat et des terribles fermes à ours. Nous avons demandé à parler à un conseiller du Prince, ce qu'ils ont refusé. 

Demande à Mme la député Samantha Cazebonne,

que le groupe d'études sur la condition animale, duquel elle fait partie, remette un courrier pour la fin de la viande de chien et de chat en Corée du Sud, en Thailande, au Vietnam, en Indonésie, au Cambodge et aux Philippines soit au Président de ces pays, soit au Ministre de l'écologie de ces pays ou à l'ambassade de ces pays en exigeant une réponse.

Elle ne souhaite pas interpeller les pays asiatiques pour ce sujet, pour elle il s'agit d'ingérence.

 Bill Gates : nous l'avons contacté via son blog pour ce sujet. Pas de réponse.

Justin Bieber : nous avons contacté son manager par mail. Pas de réponse. Son manager n'est joignable que par mail.

Paris Hilton : demande et remise de documents à l'accueil de l'hôtel où elle séjournait pendant le Festival de Cannes. Pas de réponse.

 

Et encore...

           
 
Crack hero meth weed 1018x1024 Les visages de la drogue Résultat de recherche d'images pour "la drogue c'est de la merde"   Résultat de recherche d'images pour "tu t'es vu quand t'as bu"  Poumon d'un fumeur et poumon d'un non-fumeurRésultat de recherche d'images pour "poumons fumeur"