articles divers

Que faire pendant les grosses chaleurs pour les animaux

Vos animaux domestiques ainsi que les animaux autour de vous souffrent aussi de la chaleur.

Pour vos animaux domestiques

Les animaux sentent instinctivement ce qu'il faut faire lors de grosses chaleurs, ils se mettront naturellement à l'ombre.

A faire

Mettre à disposition de l'eau fraiche, eau que vous changerez régulièrement

Fabriquer un gros glaçon : dans un récipient rond, mettre de l'eau et placer le tout dans le congélateur. Demouler le gros glaçon et le mettre dans un bac, le chien s'amusera à lécher ce gros glaçon.

Mettre un linge humide sur votre animal

Achetez-lui un tapis rafraichissant. Il est à noter que certains animaux n'apprécieront pas la texture de ce tapis et se mettront ailleurs.

Achetez un bac pour chiens à mettre dans le jardin ou sur la terrasse

Fruits : vous pouvez donner de la pastèque, du melon, fraises, framboises, pommes, poires, pêches, abricots sans son noyau, kiwis, ananas, clémentines, myrtilles, figues fraiches et bananes

Les fruits contiennent de l’eau, des fibres, des vitamines et des sucres et deux fois plus caloriques que les légumes
Ils permettent de donner un apport en eau l’été
Quelle quantité donner ? 10 g de fruit par kg de poids du chien, soit 100 g pour un chien de 10 kg. Ne pas dépasser cette recommendation car les fruits contiennent des calories et donc font grossir

A ne pas faire

Fruits à bannir : les raisins et raisins secs :  L’absorption de grains de raisin frais ou secs peut provoquer une insuffisance rénale aiguë chez le chien (et peut être chez le chat et le furet). Si votre animal a ingéré du raisin, allez de toute urgence chez le vétérinaire  avant que l’atteinte rénale ne soit irrécupérable. Donc, si vous avez des pieds de vigne, veillez à ce que les grappes soient hors d’atteinte pour votre chien.

Les noyaux de cerises, d’abricots, de prunes, de pêches et de nectarines sont toxiques (à cause des composés cyanhydriques) pour les chiens et chats, alors qu’ils peuvent tout à fait consommer la pulpe du fruit. A mettre hors de portée de vos animaux si ilst montrent une attirance pour ces fruits ou d’autre parties de ces arbres fruitiers (tige, feuille, fleur)…Le noyau des cerises est très toxique, contrairement à la pulpe, car il contient de l’amygdaline (3,9 mg par g de noyau). C’est une substance qui se transforme en cyanure d’hydrogène, un composé très toxique, après son ingestion sous l’action d’une enzyme digestive (la bétaglucosidase). Les signes observés lors d’une intoxication sont des difficultés respiratoires (hyperventilation : halètement et augmentation de la fréquence respiratoire), une modification du rythme cardiaque, des pupilles dilatées, des vomissements, des rougeurs cutanées… Un état de choc et en deux à trois jours la mort de l’animal.

Pépins de pomme : enlever le centre de la pomme. En effet, à nouveau, la présence de composés cyanhydrés en font des toxiques dangereux pour votre animal.

Noix de macadamia :Attention aux crèmes glacées ou aux mélanges apéritifs qui en contiennent car son absorption provoque chez le chien des troubles nerveux, de la fièvre, des vomissements et une faiblesse généralisée qui demande un à plusieurs jours pour disparaître, selon la quantité absorbée.

Tiges, feuilles et peau de tomates :  Sa chair ne pose pas de souci, en revanche, sa peau n’est pas très digeste, sa tige et ses feuilles sont toxiques. Ils peuvent provoquer de graves soucis intestinaux. Attention donc si votre chien avale tout et que vos plants de tomates sont accessibles !

Mettre des glaçons dans la gamelle d'eau . Le chien pourrait avaler le glaçon sans le croquer et s'étouffer. Si votre chien a une dentition fragile, le glaçon n’est pas recommandé, il pourrait abîmer une ou plusieurs de ses dents en tentant de le croquer.  L'eau trop froide pourrait leur donner la diarrhée. Donner des glaçons aux chiens sous la chaleur a l'effet inverse du refroidissement. Avec le froid des glaçons, l'hypothalamus antérieur canin est déclenché pour réchauffer le corps, et ensuite la température corporelle monte pour compenser cela. Dans une chaleur extrême, la température d'un chien doit être réduite graduellement.

Donnez seulement de l'eau tiède aux chiens. Des serviettes trempées à l'eau tipide frottées dans la fourrure du chien près de la peau pour éloigner la chaleur du corps les garderont au frais, en particulier sous les pattes avant (arras) et les coussinets. PAS DES CUBES DE GLACE

Asperger la gueule de votre chien avec un tuyau d'arrosage. Vous pouvez arroser votre chien avec le tuyau mais pas dans la gueule. Il est formellement interdit de le faire car le chien pourrait s'étouffer en avalant de travers ou trop d'eau dans son estomac pourrait entrainer une torsion d'estomac

Ce qui est permis

Le bain dans l'étang  : ce bain est permis

Votre glace : il est autorisé de donner à votre chien un peu de la glace que vous mangez excepté la glace avec du chocolat. Rappel : le chocolat est toxique pour le chien. Le chocolat contient de la théobromine, qui porte atteinte au système cardio-vasculaire, nerveux et rénal du chien. Pour un chien de 10 kg, une ingestion de 60 grammes de chocolat noir est potentiellement mortelle. Mais  la glace n'est vraiment pas conseillée pour votre meilleur ami à quatre pattes, en raison du sucre qu'elle contient et aussi parce que beaucoup de chiens sont intolérants au lactose

 Il est cependant interdit de partager votre glace avec votre chien pour des raisons évidentes d'hygiène : la salive de votre chien contient  des bactéries et donc vous risquez une infection. Et votre chien a tendance à mettre son nez partout notamment dans les crottes d'autres animaux et il se lèche les parties intimes.

 

 

Loi contre la maltraitance animale n° 279 décembre 2021

Loi contre la maltraitance animale n°279 inscrite au Journal officiel du 1er décembre 2021

 

La loi comprend plusieurs mesures pour lutter contre la maltraitance des animaux domestiques et des animaux sauvages captifs et améliorer leurs conditions de détention. Elle a été enrichie par les députés et les sénateurs.


Lutter contre les abandons des animaux domestiques

Pour limiter les achats impulsifs et prévenir les abandons, le texte impose aux futurs primo-propriétaires d'un chat ou d'un chien ou d'autres animaux de compagnie de signer un "certificat d'engagement et de connaissance". Un délai de réflexion de 7 jours est imposé entre la délivrance de ce nouveau certificat et l'achat ou le don de l'animal. Ce dispositif s’inspire de la proposition n° 6 du rapport du député Loïc Dombreval sur "le bien-être des animaux de compagnie et des équidés", remis en juin 2020 au Premier ministre et au ministre de l’agriculture. Sur amendement des sénateurs, le certificat délivré aux futurs maîtres inclura les informations aujourd’hui portées au document d’information sur l'animal.

Toujours pour lutter contre les abandons, les parlementaires ont voté par amendements :

l'interdiction de la vente des chiens et chats en animalerie à partir de 2024. Des chiens et chats abandonnés pourront être présentés à l'adoption dans les animaleries, en partenariat avec les refuges. Les animaleries ne pourront plus montrer des animaux en vitrine donnant sur la rue ;
l'interdiction des offres de cession sur internet des animaux de compagnie, avec une dérogation possible sous plusieurs conditions : les sites devront créer une rubrique dédiée, contrôler et labelliser chaque annonce... La vente en ligne est permise pour les éleveurs et les animaleries ;
l'interdiction de la vente ou du don d'un animal de compagnie aux mineurs, sans accord de leurs parents ;
l'identification obligatoire de tous les chats et les chiens domestiques (actuellement seuls les chiens nés après le 6 janvier 1999 et les chats nés après le 1er janvier 2012 sont concernés) ;
un statut pour les associations de protection d'animaux sans refuge et les familles d’accueil d’animaux abandonnés.

Le texte renforce, par ailleurs, la législation sur les nouveaux animaux de compagnie (NAC) et contient des mesures sur les équidés, notamment la création d'un certificat d'engagement et de connaissance pour les détenteurs particuliers, l'interdiction des "manèges à poneys" et une nouvelle procédure de vente forcée pour les chevaux abandonnés chez un professionnel.

Les dispositions sur les fourrières sont revues. Les communes pourront confier cette mission à des associations disposant d’un refuge. L'obligation pour le maire de faire stériliser les chats sauvages sur sa commune, prévue par le texte initial, a été remplacée par une expérimentation sur cinq ans d'une action coordonnée contre la prolifération de chats errants par l'État et les collectivités locales volontaires.

Une sensibilisation concernant les animaux de compagnie est introduite au sein du service national universel (SNU) et dans l'enseignement d'éducation morale et civique à l'école.

 

Renforcer les sanctions contre la maltraitance des animaux domestiques

Le code pénal punit déjà les sévices graves ou les actes de cruauté envers un animal domestique. Le texte durcit les sanctions qui pourront être aggravées, notamment lorsque les faits sont commis en présence d'un enfant. Sont aussi aggravées les peines en cas d'abandon dans certaines circonstances. Par ailleurs, un amendement transforme en délit le fait de donner volontairement la mort à un animal domestique ou apprivoisé. Des exceptions sont prévues pour les traditions locales (tauromachie notamment).

Un "stage de sensibilisation à la prévention et à la lutte contre la maltraitance animale" pourra être prononcé par le juge comme peine alternative ou complémentaire à une peine de prison.

De nouvelles dispositions viennent mieux réprimer la zoophilie et la zoopornographie sur les animaux domestiques. L'enregistrement et la diffusion sur internet de sévices graves, d'actes de cruauté ou "d'atteintes sexuelles" sur un animal domestique sont notamment visés. Le fait de solliciter ou de proposer la mise à disposition d’un animal dans un but zoophile, sur un site de rencontres par exemple, est pénalisé (un an de prison).

 

Vers la fin des animaux sauvages dans les cirques itinérants et les delphinariums

Le texte envisage, après accord en commission mixte paritaire, d'interdire d'ici 2028 la détention et le spectacle d'animaux sauvages dans les cirques itinérants (et d'ici 2023 l’acquisition et la reproduction de ces animaux). Des solutions d'accueil devront être proposées pour recueillir les animaux. S'il n’en existe pas, un décret devra permettre aux cirques de les conserver. Une commission nationale consultative pour la faune sauvage captive est créée auprès du ministre chargé de la protection de la nature. Elle pourra être consultée sur les moyens permettant d'améliorer les conditions d’entretien et de présentation au public des animaux sauvages captifs. Les cirques fixes, quant à eux, seront soumis aux règles générales de fonctionnement des zoos.

Les spectacles de dauphins ou d'orques seront interdits à partir de 2026. Il sera mis fin à leurs détention et reproduction en captivité, sauf dans le cadre de programmes de recherches scientifiques ou dans des "refuges ou sanctuaires pour animaux sauvages captifs", dont le statut est précisé.

Les spectacles avec des animaux sont prohibés dans les discothèques ou fêtes privées. À partir de 2023, il ne pourra plus y avoir d'animaux sauvages dans les émissions de variétés ou de jeux à la télévision. À la même date, l'activité des montreurs d’ours et de loups sera interdite.

850 animaux de cirque, 21 dauphins, 4 orques et 5 montreurs d’ours sont concernés.

Fin aux élevages de visons d’Amérique et d'autres espèces sauvages pour leur fourrure

 

Guerre en Ukraine

Guerre en Ukraine

Le 24 Février la guerre en Ukraine commence avec le déplacement d'Ukrainiens vers les pays voisins. Nous voyons sur les images beaucoup d'Ukrainiens accompagnés de leur animal de compagnie. Une mobilisation des associations de défense animale se met rapidement en place.

L'association Peta réagit très vite et envoie de la nourriture pour des chiens et des chats en Ukraine et en un mois Peta Allemagne a nourri 84000 chiens et chats et mis en sécurité plus de 1000 animaux. Et fin avril plus de 100 000  chiens, chats et chevaux.

Networks for animals, association internationale de bien-être animal, intervient aussi. 

Network for animals travaille avec la Fondation ADA en Pologne qui se mobilise pour les animaux d'Ukraine et l'association DIOZ en Pologne.

Network for animals envoie de la nourriture aux refuges en Ukraine et rapatrient des animaux d'Ukraine en Pologne.

Facebook https://www.facebook.com/networkforanimals/ et leur site internet  https://networkforanimals.org/

-----------------------------------------------------------------------

Mars 2020 Appels à l'aide : nous avons vu sur les réseaux sociaux un appel à l'aide du refuge Priut Best Friends dans le village de Fasova à 30 km de Borodyanka en Ukraine ainsi qu'une rumeur disant qu'un autre refuge, le refuge de Borodyanka, a été abandonné par le personnel laissant les animaux piégés dans les boxes sans eau ni nourriture.

Le refuge Priut Best Friends rapporte que si ils ne reçoivent pas d'aide, ils vont tous mourir. Le personnel a ouvert les cages et les animaux sont libres.

Pour' ces 2 refuges : Nous avons donc cherché des associations qui pourraient aller sur place nourrir les animaux et en ramener. La Fondation Brigitte Bardot nous a signifié qu'elle ne rendrait pas en Ukraine en pleine guerre mais travaillait avec l'association Save the dogs en Roumanie. La Fondation Bardot est aussi présente à la Frontière polognaise pour aider les animaux des réfugiés ukrainiens.

Nous avons contacté Network for animals qui nous a annoncé qu'ils n'allaient pas plus loin que Lviv à l'Ouest d'Ukraine donc qu'ils ne pourraient pas se rendre à Borodyanka.

Nous avons appelé Animal ID en Ukraine (équivalent ICAD français) qui nous a affirmé que c'était trop dangereux d'aller dans la région de Kiev à ce moment-là. Nous avons aussi contacté la Croix Rouge à Kiev et l'ambassade de France en Ukraine pour voir si ils pouvaient aider. La Croix Rouge nous signale que c'est trop dangereux et que les Russes attaquent même leurs convois et l'ambassade de France nous répond qu'ils ne s'occupent que des Français en Ukraine et qu'ils n'ont pas de bus à nous proposer.

LNDC une association italienne nous répond qu'ils restent  à la frontière italienne et que cette région est trop dangereuse et donc qu'ils ne peuvent aider ces refuges.

L'appel à l'aide du refuge PriutBestFriends a été entendu et ils ont reçu de l'aide grâce à Happy Paw, association ukrainienne pour les chiens et chats errants. Les bénévoles d'Happy Paw ont risqué leur vie pour acheminer de la nourriture au refuge PriutBestFriends. Les responsables de ce refuge sont restés près du refuge pendant toute la guerre, venant régulièrement voir si les dons arrivaient et ils n'ont jamais voulu abandonné leurs animaux. On peut féliciter leur courage et dévouement.   Priut Best Friendshttps://www.facebook.com/priutbestfriends/

Happy Paw  https://happypaw.ua/en/. Happy Paw est une organisation ukrainienne basée à Kyiv qui s'occupent des chiens et chats errants en Ukraine en les nourrissant et les proposant à l'adoption.

Ce que l'on redoutait est arrivé pour le Refuge de Borodyanka. Il a été  effectivement abandonné et les animaux étaient enfermés sans eau et sans nourriture et sans pouvoir sortir des cages. Les responsables auraient au moins dû ouvrir les cages pour que les animaux puissent boire de la neige et trouver quelque chose à manger dans la forêt. Les bénévoles venus dans le refuge lorsque les Russes s'étaient retirés de la région de Kiev, soit environ 1 mois après la fuite du personnel, ont vu l'horreur : des animaux morts ou agonisant (222 chiens et chats morts de soif et de faim) mais une centaine de survivants contre toute attente !!! Ces survivants onté été envoyés à l'Hippodrome de Kiev, la capitale de l'Ukraine pour être nourris et soignés.

-------------------------------

UPAW Ukrainian Pet Association Worldwide www.upaw.org  UPAW est un partenariat d'organisations unies dans le but d'oeuvrer pour le bien-être animal en Ukraine. Pendant la guerre en Ukraine, leur activité se concentre sur la livraison d'aliments pour chiens et chats dans les régions les plus difficiles et les plus déchirées par la guerre. UPAW livre de la nourriture pour les refuges et bénévoles qui le demandent. Ces derniers lancent leur demande sur le site de UPAW  https://upaw.org/

Voici certaines organisations qui aident les animaux en Ukraine. Cela n'est qu'une partie des organisations et il en existent d'autres :

Pour les Zoos en Ukraine, Animal Survival International aide les Zoos en Ukraine à travers l'UNCG, L'Ukrainian Nature Conservation Group.

Un  vétéran de l'Armée Britannique a crée le Groupe Breaking the Chains et avec des bénévoles, ils sauvent des animaux en Ukraine et les ramènent dans les pays voisins.

Ils ont sauvé 60 chiens d'un refuge à Kramatorsk où ils vivaient attachés dans la boue.

Fin avril, l'Equipe Breaking the Chains a réussi à sauver 3000 chiens et à les mettre dans des endroits sûrs. Ils apportent aussi de la nourriture aux animaux errants en Ukraine là où il y a des besoins. Ils veulent construire un abri en Ukraine qui sera un lieu de transition vers les pays voisins. Les pays voisins imposant des conditions d'entrée plus strictes.

Sauvetage de l'Ours Bolik et de la Louve Elza  d'un hôtel en Ukraine vers un sanctuaire d'ours en Roumanie.

https://www.facebook.com/FacesOfHopeDocumentaries 

https://www.breakingthechains.co.uk/

L'association Four Paws est en contact permanent avec des organisations partenaires sur le terrain et de nombreux refuges vivent une situation dramatique. Ils travaillent sur une solution durable pour les aider.
Ils sont donc aujourd'hui très heureux de vous annoncer qu'ils s'associent avec Animal ID et Dogs Trust Worldwide pour lancer la plateforme UPAW / Хвостатим заручникам війни (Ukrainian Pet Association Worldwide). Grâce à cette plateforme, les refuges dans le besoin auront un moyen direct pour demander les provisions dont ils ont tant besoin ! L'UPAW facilitera la distribution de nourriture pour chiens et chats pour des centaines de refuges en Ukraine.

En attendant, l'association Four Paws n'est pas restée inactive. Plus de 176 tonnes de nourriture pour animaux de compagnie ont été distribuées à plus de 100 refuges à Kiev, Kharkiv et dans de nombreuses autres villes du pays. Cela permettra de nourrir plus de 100 000 chiens et chats ! QUATRE PATTES poursuit son aide aux animaux en Ukraine. Nous sommes actifs dans le pays depuis plus de 10 ans.
Four Paws a aussi pu :
- Fournir des soins spécialisés à 30 ours sauvés dans leur  FORÊT DES OURS de Domazhyr.
- Soutenir leurs équipes de soins aux animaux errants en Ukraine et dans les pays voisins.
- Livrer 40 tonnes de nourriture pour les animaux sauvages en captivité.
- Traiter plus de 1500 chiens et chats en Ukraine depuis la mi-avril.
- Aider les réfugiés, les enfants et les soldats avec notre chien de thérapie Busia.
- Fournir des soins vétérinaires à 2000 animaux de compagnie réfugiés.

Winkler Aktiv, une entreprise de coaching allemande a décidé de participer à l'aide des animaux d'Ukraine. Ils ont apporté le 23 Mars 2022 de la nourriture pour 2 mois pour 300 animaux à un refuge près de l'aéroport de Kiev. Cette entreprise est arrivée avec de la nourriture dans un refuge de Kiev ce 5 avril 2022. Ils prennent des risques pour se rendre en Ukraine.

Peut être une image de 2 personnes, chien et plein airIls ont sorti d'Ukraine 11 chiens provenant d'un élevage

Voir leur page facebook https://www.facebook.com/winkleraktiv/

Expérimentation animale

L'Expérimentation animale continue mais pourtant des alternatives dans certains cas peuvent être utilisées.

Dans le domaine de l’expérimentation animale, la directive européenne n°2010/63/UE, révisant la directive n°86/609/CEE du Conseil du 24 novembre 1986 est applicable en France depuis le 1er janvier 2013.
La règle des 3 R est solidement ancrée dans cette directive. Elle consiste à Remplacer l'expérimentation animale dès que possible, et à défaut, à Réduire le nombre d'animaux utilisés et à Raffiner les procédures, c'est-à-dire optimiser les méthodologies employées pour diminuer la douleur animale tout en garantissant un niveau de résultats scientifiques élevé. De plus, cette utilisation doit être pleinement justifiée scientifiquement. Ainsi les avantages escomptés doivent l'emporter sur les préjudices causés aux animaux.

Des guides de bonnes pratiques européens ont été rédigés par des experts, puis validés par les États membres. Ils permettent de donner des compléments d’informations et des exemples concrets pour la mise en application du dispositif réglementaire, plus particulièrement sur la démarche éthique et la classification du degré de sévérité des procédures.

Le dispositif réglementaire européen a été transposé en France depuis le 1 février 2013 par décret et par quatre arrêtés ministériels.
Ces arrêtés définissent :

les modalités d’agrément des établissements utilisant des animaux à des fins scientifiques
l'évaluation éthique des projets et modalités d’autorisation des projets et procédures utilisant des animaux à des fins scientifiques
les modalités d’acquisition et de validation des compétences des personnels travaillant au sein des établissements utilisant des animaux à des fins scientifiques
les modalités de fourniture des établissements en animaux à des fins scientifiques.

Les grands principes de la réglementation
Les recherches sur l’animal ne sont licites que si elles « revêtent un caractère de stricte nécessité ». Les chercheurs sont « résolus à limiter l’utilisation des animaux à des fins expérimentales (…) avec pour finalité de remplacer cette utilisation partout où cela est possible ». Ce point est énoncé dès la Convention STE 123.

 

Cruautés en Asie Nos actions

Indonesie

Nous avons interpellé le Ministère de l'agriculture en Indonésie au sujet de la viande de chien et de chat et voici sa réponse :

 En réponse à votre lettre de Juillet 2021 concernant l'horrible commerce de la viande de chien et de chat et la mauvaise image de l'Indonésie, je souhaite vous informer que :

1. Le ministère de l'agriculture apprécie les préoccupations de l'Association Animalia concernant la viande de chien et de chat qui peut impacter la santé publique, le bien-être animal et le tourisme. Afin de fournir une protection contre les actes de violence faits aux animaux, le gouvernement d'Indonésie a publié la loi sur le bétail et la santé animale Loi N°18 de 2009 en conjonction avec la Loi N°41 de 2014 concernant l'élevage et la santé, particulièrement les articles 66 et 67 en relation avec le bien-être animal. Considérant qu'il n'y a pas de relation spécifique en Indonésie qui stipule que la viande de chien est prohibée, l'approche la plus probable est basée sur la sécurité de la nourriture, la maladie animale et le bien-être animal dont la mise en oeuvre réfère aux régulations locales et la sagesse locale.

 

Et encore...

           
 
Crack hero meth weed 1018x1024 Les visages de la drogue Résultat de recherche d'images pour "la drogue c'est de la merde"   Résultat de recherche d'images pour "tu t'es vu quand t'as bu"  Poumon d'un fumeur et poumon d'un non-fumeurRésultat de recherche d'images pour "poumons fumeur"