Des conseils pour vous

 

Le but de la vie

Le but de la vie est de devenir des êtres humains meilleurs. C'est d'évoluer. De se purifier émotionnellement et mentalement. Et d'aider les autres à sa façon.

 

Méditation, Yoga, Tai chi et Chi Gong

La Méditation accroit notre vitalité et renforce notre intelligence. Notre lucidité et notre santé s'améliorent. Nous acquérons le courage et la patience nécessaires pour affronter les problèmes de la vie.

Nous vous conseillons de pratiquer une des disciplines suivantes suivant votre préférence : méditation, yoga, kundalini yoga, Tai chi ou chi Gong. Vous pouvez voir sur youtube des exercices dans ces  disciplines et pratiquer. Suivre des cours en ligne ou sur place.  Vous ne devez pas faire à chaque fois des séances de 1heure ou 1heure et demi, et ni tous les jours, quelques exercices suffisent.

Sur Youtube vous pourrez faire des exercices et voir si une discipline vous plait.

Ces disciplines font beaucoup de bien.

Les professeurs de ces disciplines devraient proposer aux élèves de donner des conseils à ceux qui le désirent à la fin du cours.

Yoga : Yoga Hatha (yoga statique) , Yin Yoga, Yoga Vinyasa (yoga dynamique)

 

Programme gratuit pour votre bien-être, votre mieux-être

Par Malory Malmasson

https://www.bienetreetspiritualite.com/programme

https://www.bienetreetspiritualite.com/

Chaine de Malory Malmasson sur You Tube : https://www.youtube.com/user/MaloryEveil

 

Nous avons tous 7 chakras qui sont des centres d'énergie en nous

Résultat de recherche d'images pour "chakras"

 

Développement personnel

 

meditationfrance, méditation, tantra, connaissance de soi

LA TÉLÉ DE LILOU

 

Destin

Améliorez votre destin, faites des bonnes actions.

Améliorez votre karma, faites des bonnes actions.

Donner ou aider les autres change votre destin. Testez par vous-même, vous verrez.

Quand on donne, on reçoit de la Vie.

L'humanitaire et la solidarité rendent heureux.

Vous pouvez nourrir un enfant dans le besoin  pour 0,40 c pour un jour grâce à l'application ShareTheMeal

Plus d'infos sur https://sharethemeal.org/fr/

L'application TheFoodLife

TheFoodLife est le premier service au monde permettant aux citoyens de récupérer gratuitement de la nourriture invendue en accédant aux informations de tous les supermarchés et associations autour d'eux. 

https://www.thefoodlife.org/

 

 

Suicide

Si vous avez des pensées suicidaires  intenses, appelez le 15 et demandez à parler à un médecin

ou faites-vous prescrire un calmant ou tranquillisant par un médecin et attendez que ces pensées suicidaires passent.

Il y a toujours une solution à tous les problèmes.

Pour les problèmes financiers, consultez une assistante sociale. Pour les problèmes de coeur, il y a d'autres célibataires sur le marché.

Harcèlement scolaire

Les jeunes méchants se défoulent sur ceux qui sont timides, malades, ayant une caractéristique physique différente de la "norme" etc... ou différents d'eux.

Si cela t'arrive, parle-en directement à tes parents ! Tu n'as pas à avoir honte, ce sont les autres qui sont méchants, pas toi.

Tes parents et toi iront voir le directeur/directrice de l'école et si tes harceleurs sont peu nombreux, ils recevront un avis d'expulsion si ils n'arrêtent pas.

Si tes harceleurs sont très nombreux, il faudra envisager de quitter ton école pour une autre école et en attendant de prendre des cours par correspondance.

Tu peux aussi envisager des cours par correspondance pour le reste de ta scolarité.

Il vaut mieux faire cela, que de se suicider !

Amour

A la recherche de l'amour réciproque, des sentiments réciproques. 2 personnes qui s'aiment...

Si vous vous disputez tout le temps, cette relation pour sûr ne marchera pas.

Si vous n'êtes pas heureux dans une relation, quittez votre partenaire. Il y en a d'autres ...

Attention à ne pas faire de mauvais choix  !

Site de rencontres : de plus en plus de personnes se rencontrent par le biais de sites de rencontres. Si vous voulez du sérieux, choisissez les sites sérieux comme Meetic, Edarling ou Disonsdemain (pour les plus de 50 ans). Sur meetic, vous pouvez avoir un abonnement à 60 euros pour 6 mois, appelez le service client au 01 70 36 70 34 (9h à 18h) et demandez de souscrire à cet abonnement.

Relations

Attention aux relations toxiques en amour, en amitié ou dans la famille : ce sont des gens qui vous critiquent tout le temps, vous rabaissent. Il faut absolument éviter ces gens-là car vous ne vous entendez pas et ils vous détruisent.

Fidélité

Si vous souhaitez que votre partenaire soit fidèle, il s'agit d'être clair(e) dès le début : si tu me trompes, je te quitte sur le champ.

Vous pouvez aussi rajouter que vous consultez de bons  voyants et que vous saurez directement si vous êtes trompé(e) et que vous engagerez un détective privé.

Dents

Une brosse à dents électrique fait de nombreuses rotations et éliminent beaucoup plus la plaque dentaire qu'une brosse à dents simple. De plus, avec une brosse à dents électrique vous aurez des dents lisses et moins de caries.

Blanchir ses dents avec ces produits naturels : danger

La mode est aux dents blanches. De nombreux blanchisseurs dits "naturels" et de nombreux conseils fleurissent sur la toile à ce propos. Mais attention : la plupart d’entre eux sont dangereux pour l’émail. Découverte de ceux à éviter avec le Dr Christophe Lequart, chirurgien-dentiste et porte-parole national de l’UFSBD (Union française pour la santé bucco-dentaire).

Le charbon végétal : il use l'émail

C’est quoi : Le charbon végétal pour les dents fait partie des méthodes de blanchiment naturelles les plus populaires de ces dernières années.

Pourquoi faut-il l’éviter : "La poudre de charbon est très abrasive et va user l’émail des dents, rendant les dents poreuses. Il ne fait qu’illuminer un peu la coloration naturelle des dents et éliminer quelques tâches, mais ne change pas la teinte comme certaines vidéos sur le net pourraient le suggérer. Une étude américaine en 2017 de l’Oral Health Foudation a confirmé que son utilisation régulière endommage l’émail, qui ne se renouvelle pas, et provoque des sensibilités dentinaires", explique le Dr Lequart.

Le bicarbonate de soude : il décape trop

C’est quoi : Composé de particules très fines aux propriétés abrasives, le bicarbonate de soude ou bicarbonate de sodium, produit que l’on trouve partout dans le commerce, est réputé être une solution naturelle pour avoir les dents blanches.

Pourquoi faut-il l’éviter : "Il a une tendance à illuminer la coloration naturelle des dents car il a un effet polissant. Mais, en même temps, il agit comme un décapant si on l’utilise régulièrement et peut avoir un impact négatif sur l’élimination de l’émail et cela de façon irréversible, car l’émail ne se renouvelle pas", explique le Dr Lequart.

Le sel de mer, abrasif

C’est quoi : Le sel de mer est aujourd’hui recommandé sur la toile pour prendre soin de ses gencives et blanchir ses dents. Certains le préconisent en le mélangeant à son dentifrice.

Pourquoi faut-il l’éviter : "Comme pour les autres techniques, le sel de mer même iodé est abrasif et déminéralise la dent au fur et à mesure des brossages réalisés avec. L’émail qui protège les dents ne se reconstitue pas et une fois abîmé et éliminé, la dent n’est plus protégée et s’use prématurément", explique le Dr Lequart.

Non à l’association jus de citron-bicarbonate

C’est quoi : Le citron est l’un des fruits les plus acides. Son acidité permet de dissoudre la plaque dentaire et d’empêcher la formation du tartre sur les dents.

Pourquoi faut-il l’éviter : "On trouve toutes sortes d’informations pour blanchir naturellement ses dents, comme associer du jus de citron à du bicarbonate de soude. L’application régulière de jus de citron sur les dents va donner l’impression d’un certain éclat en donnant à l’émail un aspect blanchâtre. Mais l’acidité déminéralise progressivement et les dents vont devenir poreuses. Associé au bicarbonate de soude, cela accroît le problème car ce produit est très abrasif et érode de manière définitive l’émail", explique le Dr Lequart.

Perte de poids

Attention certains  régimes sont dangereux pour votre santé car ils ne sont pas complets (ex : monodiète etc...)

Pour maigrir, il faut éliminer le gras et le sucre blanc. Mangez sain, pas gras et ne mangez pas des aliments contenant du sucre blanc. Le sucre blanc est mauvais pour la santé, préférez alors le sucre de canne biologique. Supprimez les sodas qui sont très sucrés.

Et surtout faites du sport : vélo d'appartement, aérobic, petits haltères, marche, natation, danse. Vous trouverez des exercices à faire sur Youtube.

Perte de poids

Ne sautez pas les repas :

D'après une récente étude de l'université Columbia (Etats-Unis), sauter le petit déjeuner est associé à un risque accru de présenter une tension artérielle ou un cholestérol élevés.

"Sauter les repas, c'est contre-productif, confirme le Dr Arnaud Cocaul. Cela ne fait que favoriser le grignotage et cela peut mener à une anarchie totale des rythmes de repas." En plus de perturber le rythme de vie, cela peut durement affecter le métabolisme. Des travaux ont conclu que les repas ratés sont associés à une glycémie moins stable.

Il faut donc écouter sa faim. "Vos besoins métaboliques correspondent à votre métabolisme basal, explique le nutritionniste parisien. Il faut le respecter, sinon le cerveau incitera à manger en dehors des repas pour restaurer les réserves de gras."

Or, on le sait, le grignotage favorise la prise de poids. Pourquoi ? les plaisirs sucrés en dehors des repas provoquent un pic d'insuline qui accélère le passage du sucre dans le sang et favorise son stockage. Par contre, pris en dessert, ils se mélangent au bol alimentaire, ce qui ralentit leur assimilation et leur évite de finir sur nos cuisses.

Le jeûne

Bon pour le cœur, les artères, la ligne… Les études se multiplient sur les bienfaits du jeûne. Mais y céder sans accompagnement médical n'est vraiment pas une bonne idée. Certaines maladies constituent une contre-indication absolue – le diabète ou les migraines, par exemple. De plus, le jeûne se limite parfois à une forte restriction calorique.

En ce qui concerne la recherche en cours, "de l'animal à l'homme, il y a une différence majeure, relativise le Dr Arnaud Cocaul. Ensuite, aucune étude ne confirme définitivement le fait que jeûner permet d'être en bonne santé." De fait, la communauté scientifique se montre plutôt prudente sur le sujet.

Car si les bénéfices sont assez mal documentés, les risques, eux sont bien connus : suralimentation à la fin du jeûne, hypoglycémie provoquant des vertiges, obésité à long terme…

Les régimes "sans" (gluten, lactose, sucres, graisses)

Gluten, lactose, sucre… La mode est à l'exclusion de certains aliments ou groupes d'aliments. D'après l'enquête Nielsen Global Ingredients and Dining Out Trends, un.e Français.e sur cinq évite le sucre et 3 % ont décidé de bannir le gluten ou le lactose.

Pour le Dr Arnaud Cocaul, les choses doivent rester simples. "On n'adopte un régime "sans" que si on souffre d'une allergie avérée, tranche-t-il. Eliminer un aliment ou un groupe d'aliments pour perdre du poids, c'est une aberration."

Activement promu par l'actrice américaine Gwyneth Paltrow, le régime sans-gluten n'aide pas forcément à perdre du poids. Il peut, en revanche, provoquer des carences en fibres ou en vitamine B9 (acide folique). Il en va de même pour tout régime qui exclut.

"Ce type de modèle d'alimentation risque d'appauvrir le microbiote intestinal, ce qui entretient le mal-être et les troubles alimentaires", avertit le Dr Cocaul. Il est vrai que la population occidentale consomme trop de graisses, de sel et de sucre. Mais bannir tout un groupe n'est pas la solution. "Il ne faut pas courir après des régimes qui n'ont pas été validés", conseille le nutritionniste.

Les régimes hyper-protéinés

On le connaît surtout grâce au régime Dukan, mais de nombreux programmes proposent une alimentation "hyper-protéinée". Si elle permet une perte de poids rapide, mieux vaut ne pas se laisser tenter.

"Ce type de régime provoque un effet entonnoir : on favorise certains aliments au détriment des glucides et des lipides, explique Arnaud Cocaul. Ces régimes sont systématiquement suivis d'une phase de rebond." Celle-ci se produit généralement lorsque les autres catégories d'aliments sont réintroduites dans l'assiette.

Mais c'est sans doute sur le plan de la santé qu'il faut le plus se méfier de ces programmes. "Ils abîment les reins", alerte le nutritionniste. En effet, l'apport accru en protéine favorise diverses pathologies rénales.

Sans compter les carences alimentaires qui peuvent se produire, la mauvaise haleine, le risque de maladies cardiovasculaires… Car trop souvent, les protéines consommées sont d'origine animale, et non végétale.

Les régimes hypocaloriques

Compter les calories, c'est humain. Et même logique : en réduisant son apport calorique, on provoque une perte de poids. Mais la limite peut facilement être dépassée. Car à trop restreindre, on risque le rebond en recommençant à manger normalement.

"Si vous mangez 4 000 calories alors que votre besoin métabolique de base est à 2 000 calories, cela ne pose pas de problème, illustre Arnaud Cocaul. Par contre, si vous descendez dans un régime restrictif, cela va favoriser les troubles du comportement alimentaires."

Sans encadrement médical, ce programme peut comporter de véritables risques. Par ailleurs, il est particulièrement difficile de le suivre correctement : en plus de la sensation de faim, la privation peut occasionner des troubles digestifs, des maux de tête ou des vertiges.

Les régimes "100 % light"

Un yaourt 0 % ou un beurre allégé, voilà qui aide à se donner bonne conscience. Mais ce n'est pas forcément très intéressant pour perdre du poids. "Le light a une utilité très limitée, estime le Dr Arnaud Cocaul. Déjà, il faut savoir que les amateurs de ces produits sont souvent atteints de troubles du comportement alimentaire (TCA) ou en surcharge pondérale."

Loin d'aider à s'affiner, ces produits auraient tendance à augmenter la prise alimentaire. Pour cela, plusieurs mécanismes entre en compte. "Ces aliments poussent à surconsommer, analyse le nutritionniste. Au lieu de manger un yaourt allégé, on en mangera deux. Au bout du compte, le light devient du lourd."

Cela vaut aussi pour les boissons. Et cela va même plus loin : une étude menée aux Etats-Unis a conclu que les sodas à l'aspartame s'accompagnent d'une prise alimentaire augmentée. "D'une part, cela donne bonne conscience, mais aussi parce que votre cerveau comprend qu'il manque quelque chose, détaille Arnaud Cocaul. Il vous incite donc à manger plus."

Alors que faire ? Là encore, la réponse est simple. Plutôt que de tomber dans les excès, "il faut manger de tout", plaide le nutritionniste. S'il est vrai que nous avons une alimentation trop riche, l'important reste de retrouver un équilibre.

Pour y parvenir, pas de mystère. "Nous devons revenir vers un régime le plus diversifié possible, en variant son alimentation, en cuisinant plus, en mettant des couleurs dans son assiette…", liste le Dr Cocaul. L'idéal à atteindre étant le régime méditerranéen ou crétois.

Conclusion : consultez un médecin nutritionniste ou un nutritionniste avant de faire un régime

Abus chirurgie esthétique

Liposuccion et lipofilling des fesses (injection de sa graisse dans les fesses) sont des opérations qui ne sont pas nécessaires

Toute intervention chirurgicale peut induire des complications (infection, saignement ...) cela n'est donc pas à prendre à la légère.

A la place de la liposuccion, faites du sport. Chaque intervention chirurgicale est douloureuse.

A la place du lipofilling des fesses, faites des exercices pour avoir le fessier bombé ou des exercices pour maigrir des fesses

A la place du lifting, préférez la médecine esthétique.5 exercices pour les fessiers : raffermissez vos fesses avec Fitnext

Pesticides

Les aliments sont aspergés de pesticides. Mangez bio. Mangez bio comment vous pouvez : riz, pâtes, légumes, fruits etc..

Les pesticides dans les aliments sont cancérigènes.

Menstruations

Nous vous déconseillons les tampons et la coupe menstruelle.

Vous risquez un choc toxique : une adolescente de 17 ans d'abord traitée pour gastro-entérite est décédée en Belgique d'une infection au staphylocoque doré, selon les autorités sanitaires fédérales. Son décès est dû « au choc septique de ses tampons », a rapporté sa famille dans les médias belges. Le cas d'une mannequin américaine, amputée des deux jambes à la suite à un SCT

Mais « dans l'état actuel des connaissances, le SCT n'est pas lié au matériau utilisé dans la composition de ces protections », estime l'Anses dans la mise à jour de son rapport d'expertise.

« Le risque de développer cette maladie (...) est lié aux conditions d'utilisation des protections intimes », ajoute-t-elle, observant que l'information sur ce risque est trop souvent absente, notamment sur les coupes menstruelles. « Toutes les protections féminines internes bloquent l'écoulement du flux menstruel, qui se comporte alors comme une sorte de milieu de culture »

Chez les femmes porteuses de cette souche particulière de staphylocoque, la bactérie peut alors parfois « se développer jusqu'à atteindre une charge bactérienne suffisante pour que la toxine [responsable du SCT] soit produite et passe au niveau sanguin ».

Aussi, l'agence « rappelle aux utilisatrices l'importance de respecter les règles d'hygiène liées à l'utilisation des protections », notamment la durée de port maximale et le lavage des mains avant un changement de protection.

Une enquête réalisée en 2017 par Opinion Way pour l'agence de sécurité sanitaire soulignait que ces règles étaient loin d'être généralisées : seules 61 % des femmes interrogées disaient se laver les mains avant de changer de protection (24 % à l'eau, 50 % avec du savon et 7 % avec un gel hydroalcoolique) et beaucoup déclaraient garder la même protection plus de 5 heures (22 % des utilisatrices de tampons, 26 % pour les serviettes et 75 % pour les coupes menstruelles).

Economique et Ecologique

Les déodorants solides, les shampooings solides ou dentifrices solides vous permettront de réaliser des économies et  sont aussi écologiques.

A acheter en magasins bio ou sur internet. Ou à fabriquer soi-même : voir tutos sur internet ou sur YouTube

Semaine de travail de 4 jours

Les employeurs ont intérêt à faire travailler leurs salariés 4 jours par semaine seulement. Ceux-ci seront moins fatigués et donc plus productifs et le 5ième jour les salariés pourront faire leurs courses, aller voir les médecins, à l'administration etc..

L'embauche de salariés supplémentaires réduira le chômage.

Les employeurs ne doivent pas oublier que les salariés ne sont pas des robots, des machines mais des êtres humains.

 

La semaine de 4 jours n’est pas une chose exceptionnelle chez certains de nos voisins européens

Ne travailler que quatre jours par semaine : certains en parlent, d’autres l’ont essayé. En France, l’exemple le plus connu est la société JPMBB (pour Je Porte Mon Bébé), une PME implantée à Toulon et qui emploie une quinzaine de salariés. La semaine de quatre jours y est la règle entre mai et fin août, et les salariés apprécient vivement ce type d’organisation, qui leur permet de prendre des week-ends de trois jours.

Et même si la semaine de quatre jours est chose rare en France, selon les données de l’Organisation internationale du travail, c’est un phénomène beaucoup plus répandu dans certains pays d’Europe, comme à Malte (19% des salariés y ont des semaines de 30 à 34 heures), la Hongrie (13%), la Suède (11,9%), les Pays-Bas (11,7%) et la Finlande (11,2%).
C’est prouvé : travailler trop rend malheureux

Et apparemment, travailler moins permet d’avoir un meilleur équilibre de vie, ce qui vous épargne un grand nombre de problèmes dont souffrent les personnes chez qui le travail prend le dessus. Selon une étude menée par Charles J. Hobson de l’Université d’Indiana Northwest, les salariés souffrant d’un déséquilibre entre vie professionnelle et vie privée sont moins satisfaits de leur vie, souffrent davantage de stress et de maladies liées au stress, ont plus souvent des conflits familiaux et divorcent davantage, ont plus de mal à éduquer leurs enfants et sont plus nombreux à se droguer.

Des conséquences négatives se manifestent également dans leur vie professionnelle puisqu’ils ont une productivité réduite, sont moins satisfaits de leur travail, sont moins engagés en tant que salariés et enregistrent un taux d’absentéisme plus élevé.

 

Tabac

Les risques d'infarctus chez les femmes

Les maladies cardiovasculaires tuent 8 fois plus les femmes que le cancer du sein. Le coupable ? Le tabac, en cause dans la moitié des infarctus du myocarde chez les femmes de moins de 50 ans. Pourtant, ces maladies restent encore largement sous-estimées par le grand public.

Les maladies cardiovasculaires provoquent chaque année environ 150 000 décès, dont plus de la moitié chez les femmes. Elles sont responsables d'un tiers des décès féminins, soit huit fois plus que le cancer des seins. Leur risque est pourtant largement méconnu.

Principal facteur de risque, le tabac. Avec l'augmentation constante du tabagisme féminin depuis les années 1970, un comportement jusque-là plutôt réservé aux hommes, les maladies associées ont littéralement explosé. Mais si l'on pense instinctivement aux maladies respiratoires et aux cancers, on a tendance à oublier les maladies cardiovasculaires qui, par leur nombre, sont pourtant les plus meurtrières. " Le tabac est responsable de la moitié des infarctus du myocarde chez les femmes de moins de 50 ans", précise le Dr Mounier-Véhier qui a fait de la prévention cardiovasculaire chez les femmes son cheval de bataille. Et pas question de lui parler de petit tabagisme. " Fumer 4 cigarettes par jour double le risque d'infarctus du myocarde chez les femmes". En cause, les artères plus fines et une revascularisation plus compliquée chez les femmes que chez les hommes.

Stress, mauvaise alimentation, sédentarité malmènent également le cœur. Et facteur de risque spécifique aux femmes, les hormones, et plus particulièrement les oestrogènes de synthèse contenus dans la plupart des contraceptifs. " Avec les oestrogènes de synthèse, le risque thrombotique augmente avec l'âge, et de manière significative au-delà de 35 ans. Chez les femmes à risque cardiovasculaire (pour cause de diabète, d'hypertension artérielle, etc.), une seule précaution : éviter les œstrogènes de synthèse", préconise la cardiologue. Pour ces femmes, la contraception devra reposer sur des progestatifs seuls. Et la situation s'aggrave considérablement chez les femmes combinant contraceptif œstro-progestatif et tabac. " Après 35 ans, une femme qui fume doit choisir entre tabac et œstrogènes de synthèse".

 Tabac et cancers

Le tabac est la première cause de cancers. Il est responsable de 45000 de décès par an en France.

 Tabac Info Services Cliquez ICI

Pour arrêter le tabac essayez l'Hypnose ou l'acupuncture

 

Prostitution

Les femmes ne sont pas de poubelles. C'est un acte qui doit se faire entre 2 personnes qui se plaisent

Pour ces hommes qui fréquentent les prostituées : de nombreuses vidéos porno sur le net, des poupées gonflables, des sex toys (masturbateurs etc..)

En allant voir les prostituées, vous alimentez des réseaux de prostitution dans lesquels les femmes sont maltraitées et à qui on prend tout l'argent ! Honte à vous.

Demande d'asile en France

«Le relogement des réfugiés reste une priorité gouvernementale pour 2019», souligne cette circulaire aux préfets et directeurs régionaux d'administration, et signée des ministres de l'Intérieur, de la Cohésion des territoires et du Logement. En 2018 «plus de 8 700 logements ont été mobilisés», un résultat «encourageant» qui a permis de reloger «plus de 19.000 réfugiés». Mais «on estime à 19 000 le nombre de réfugiés» encore présents en centres pour demandeurs d'asile ou dans l'hébergement d'urgence. C'est pourquoi, compte tenu aussi de la hausse du nombre de réfugiés protégés par la France, il faut «amplifier cette dynamique» et l'«inscrire dans le temps», ajoute la circulaire. La France a reçu plus de 122.000 demandes d'asile l'an dernier (+22% sur un an) et accordé l'asile à 36% des demandeurs. Emmanuel Macron a fait de l'intégration une priorité de la politique migratoire, en contrepartie d'une accélération des reconduites des déboutés: le budget 2019 prévoit ainsi une hausse de plus de 40% des crédits de l'intégration.

Plus de 123 000 demandes d’asile déposées en France en 2018

Des records à nouveau battus. Les demandes d’asile sont en hausse de 22,7 % par rapport à 2017. Cette année-là, la barre symbolique des 100 000 demandes avait été atteinte, un nombre qui ne représentait cependant pas « un afflux massif », avait alors expliqué Pascal Brice, le directeur général de l’office. Parmi les demandeurs, 46 700 personnes ont obtenu « le statut de réfugiés ou la protection subsidiaire », soit « un niveau jamais atteint à l’Ofpra », selon le rapport.

Et encore...

           
 
Crack hero meth weed 1018x1024 Les visages de la drogue Résultat de recherche d'images pour "la drogue c'est de la merde"   Résultat de recherche d'images pour "tu t'es vu quand t'as bu"  Poumon d'un fumeur et poumon d'un non-fumeurRésultat de recherche d'images pour "poumons fumeur"